• 50 ans de mariage

    Hier, nous sommes allés diner pour souligner nos 50 ans de mariage. Je rappelle qu'elle est en maison de soins. Je vis seul depuis 2011. Voici le texte qu'elle m'a remis:'' Cher G...

    50 ans de vie à deux, c'est tout un bail, que dis-je, c'est une éternité, peut-être même une impossibilité. Certes, pour nous, la vie de couple n'a jamais coulé comme un long fleuve tranquille, c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'anges en ce bas monde. On ne peut pas tout prévoir, enjamber allègrement tous les obstacles, sans que le lustre des premiers émois amoureux en soit terni et que tous ces serments à odeur d'éternité perdent leur panache, c'est la vie! Néanmoins, au cours des 50 dernières années, joies et chagrins se sont entremêlées sans pourtant jeter la structure par terre. Même aux jours les plus sombres, on a toujours tenu à se souvenir de ce 30 mai 1964, où nos destinées ont été mises sur la même route. Preuve que quelque part, on y tient à ce souvenir. Même si j'ai bien changé, je peux dire que: ''Je n'aime encore que toi''.

    Je suis un monstre. Je n'ai pas su répondre adéquatement à ce message. Pourtant, je suis attentionné, présent quotidiennement, je n'oublie pas les anniversaires, les cadeaux, les fleurs etc etc. Mais je suis bloqué émotivement. C'est physique. Elle voulait me poser une seule question avant de partir et j'ai refusé d'embarquer dans ce genre de discussion. Tout ce que je veux c'est de continuer à m'occuper d'elle, sans les émotions qui devraient accompagnés mes gestes. Je le répète, je suis un monstre au coeur de pierre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :